Tout comprendre aux sports…ou presque!

Bébéranol est pilule rouge et il en a ras-la-casquette ! C’est officiel : il aime le sport, mais il n’y comprend rien. Mais Bébéranol n’est pas d’humeur à abandonner rapidement, alors il établit une tactique pour éclaircir ce monde obscur.

Bébéranol est pilule bleue quand il fait du sport, mais pilule rouge quand il faut le comprendre. Il est complétement perdu avec ces dizaines de sports qui existent et qui ont tous des règles différentes. En vrai, ça le met K-O !

Bébéranol et le sport1D’abord, le foot. Entre les corners, les surfaces de réparation, les sorties, les penaltys, les mains critiquées, les mains tolérées, les sifflets, les supporters qui chantent ou qui applaudissent, les maillots, les numéros, les chaussures, les statistiques, les pronostics, Bébéranol est complètement hors-jeu. Ce qu’il comprend en gros : un corner c’est quand un joueur fait sortir la balle près de son gardien. Une sortie c’est quand la balle est partie se balader en dehors du terrain. Un penalty c’est quand Papa Bébéranol applaudit ou râle. Après le reste, ça dépasse Bébérara !

Bébéranol et le sport2Ensuite, le tennis. Quel est le mec qui a décidé que les points se compteraient de 15 en 15 jusque 30, qu’on passerait de 30 à 40 et après « jeu »? Bébéranol ne comprend rien à ses scores : « 4-6 / 2-4 / 3-5 », ni à l’as, le smash, la sortie de balle et d’autres trucs où il pige quedal !

Mais aussi, le rugby. Un essai, les poteaux, la mêlée, 3 points, 1 point,… Roh la la ! Impossible à démêler. Puis il y a le handball, où il faut sauter quand on veut marquer un but (?!) Il y a le volley-ball, où on a les avant-bras tout rouges et mal aux poignets. Il y a le badminton, où le petit truc n’est ni une balle, ni un ballon, mais un volant ! Un vo-lant… ! Qui a décidé de ce nom ?! Le volant c’est sur les engins qui vont vroum, vroum, pas en badminton !

Bébéranol et le badminton

Enfin le hockey sur glace, le patinage artistique, la danse, le baseball, le karaté, la boxe, le judo… Tout est trop compliqué pour Bébéranol. Sans doute pour ça que son sport préféré est la course, ou plutôt, le tapis de course. Il branche, il allume, il met la vitesse, il court, il transpire, il arrête, il éteint. Ça c’est pas si compliqué ! Enfin…

Publicités

Répondre à l'article de Bébéranol

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s