Bébéranol retourne au classique

C’est ringard pour certains, mais Bébéranol écoute aussi de la musique classique. Il ne s’agit pas seulement d’apprécier la beauté des notes qui s’enchaînent, mais de se plonger dans un univers tout à fait différent. Côté pilule rouge, le classique ouvre les vannes du canal lacrymal de Bébéranol.

classic-beberanol

Sortez les violons ! Bébéranol a envie d’entendre vos allegros, adagios, valses et opéras. Ecoutez attentivement comment cette musique vous envahit pour vous communiquer un message bien précis, à une époque où seuls les opéras étaient chantés. Rythme, fuites, croches et pointées ont ici la parole, alors concentrez-vous et imaginez les notes danser dans un paysage évolutif ! Que vous racontent-elles ?

Publicités

Répondre à l'article de Bébéranol

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s