Bébéranol sort sa guitare !

Il y a bien longtemps, Bébéranol a appris à manier la guitare. Mais comme tout, si on ne pratique pas on perd de sa dextérité (quoiqu’il y a une certaine partie qu’on n’oublie pas, c’est comme le vélo). Alors pour se motiver, Bébéranol a sa propre playlist, qui lui donne envie de sortir sa guitare !

Un instrument pas si facile !

Bébéranol a entendu beaucoup de monde se targuer de savoir jouer de la guitare… Sauf que. Il y a ceux qui savent vraiment jouer, et ceux qui ne font que gratter trois ou quatre accords. Et ça fait toute la différence ! Bébéranol n’a pas la prétention de dire qu’il est un grand guitariste (très loin de là !) mais BBR a appris les bases en comprenant comment fonctionne l’instrument. Comment trouver les notes, les gammes, les renversements, les modes, les arpèges etc. Mais quand on commence, le plus dur est de ne pas laisser tomber à cause de la douleur : eh oui, petits joueurs si vous commencez sur une guitare électrique, Bébéranol vous rira au nez, car Bébérara a appris à l’ancienne : sur une bonne charrue folk qui faisait bien mal aux doigts ! C’est ça, l’apprentissage !

Les deux guitares de Bébéranol

Eh oui, Bébérara aime ce qui est beau. Et en matière de guitare, les sons qui sont pas dégueu. Tu l’auras compris, pour allier les deux, il faut débourser un peu de flouz si tu veux pas te retrouver avec une jolie guitare qui chante comme un corbeau malade…

Bébéranol a donc craqué en premier sur Gabriella : Oui, BBR voulait se la raconter comme les grands guitaristes et donner un nom à sa guitare. Pourquoi Gabriella ? Parce que Rodrigo y Gabriella (cf. la 5e chanson de la playlist, tu comprendras).

C’est une Fender telecaster thinline (pour le nom technique), avec des micros simple. Bébérara voulait pas envoyer tout de suite du pâté.

guitare fender de beberanol

Et puis, après avoir joué quelques temps, Bébéranol a voulu s’essayer à quelque chose de plus…. « rock’n’roll« . C’est donc ainsi que Bébérara a acheté sa 2e guitare : qui n’a pas de nom, car BBR ne voulait pas l’appeler « Rodrigo » pour faire la paire…

Tombé sous le charme irrésistible de la Gibson SG special 70’s tribute, et du son qui se dégageait de ses micros (mini P90 c’est pas mignon ?!), le sang de Bébéranol n’a fait qu’un tour et la guitare fut achetée dans la foulée !

guitare gisbon de beberanol

Alors, quand on a ça à la maison et ses artistes préférés dans les oreilles : ça donne pas envie de s’y mettre ?

Publicités

Répondre à l'article de Bébéranol

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s