Film Rouge : Virgin Suicides

Jeunes et moins jeunes, on connaît tous des passes où ça va moins bien. On a le moral dans les chaussettes, et les chaussettes mouillées parce qu’il pleut et qu’il y a un trou dans la semelle de notre godasse… (tu vois ce que je veux dire).

Bébéranol est plus ou moins jeune (tout est une histoire de point de vue!) mais dans sa prime jeunesse, Bébéranol a eu des époques vraiment difficiles. Des époques où on voit tout en noir. Des époques où l’on croit qu’on ne s’en sortira pas. Des époques où l’on croit être parfaitement lucide sur le monde qui nous entoure.

Mais un jour, Maman Bébéranol en a eu assez, et a décidé de combattre le feu par le feu. Elle a mis Bébéranol devant le film Virgin Suicides. Et devine quoi, ça a marché.

Si tu ne connais pas ce film, laisse moi t’en dire un peu plus et te donner l’eau à la bouche…

thevirgins

Virgin Suicides, c’est l’histoire de 5 sœurs : Cecilia, Therese, Marie, Bonnie et Lux. Dans une Amérique bien puritaine des années 70, la famille Lisbon est installée dans un quartier calme et bourgeois de la banlieue de Detroit. Les parents, Ronald et Sara sont stricts sur l’éducation des filles et ne les laissent sortir que (trop) rarement. Après avoir consenti à ce que les 4 plus grandes aillent au bal de promo et que cette soirée ne se soit pas passée réellement comme prévu, la soif de contrôle et de surprotection s’accroît chez les parents. Les sœurs sont donc enfermées chez elles et carrément déscolarisées… !

Le film met particulièrement bien en scène cette ambiance cloisonnée où même le spectateur se sent à l’étroit et a presque la sensation d’étouffer. Ce chef d’œuvre de Sofia Coppola, sorti en 1999 s’offre même une bande-originale signée Air, le célèbre groupe français. Un bijou auditif, par la même occasion.

Je ne te spoile rien en te disant que les 5 sœurs se suicident : c’est le titre du film. Après avoir visionné ce long-métrage, tu ne pourras que te sentir bouleversé, comme l’a été Bébéranol il y a bien des années.

Publicités

Répondre à l'article de Bébéranol

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s